logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 14 décembre 2006

Le Chemin de Croix de l’Eglise Ste-Macre de Fismes

Voici pour aujourd'hui, un petit texte qui devrait paraître ces jours-ci dans le numéro local de "Chez Nous", la Revue diocésaine de Champagne-Ardenne:

"Le matin du 14 juillet dernier, nous parvient une nouvelle consternante. Quelques instants avant la célébration de la Fête nationale, l’une de nos fidèles paroissiennes a découvert, proprement rangés le long des murs de l’Eglise Ste-Macre de Fismes, les 14 cadres vides du Chemin de Croix.
Œuvre du peintre saint-quentinois Gabriel Girodon (né le 14 avril 1884, décédé au Château du Rocher, en Mayenne, le 24 novembre 1941), ce chemin de croix fut réalisé et offert par l’artiste à notre église lors de ses visites chez son ami Me Forzy (notaire à Fismes) en 1931-32.
L’équipe de voleurs ayant opéré dans les murs de ce sanctuaire, a sans doute agi « sur commande » d’un collectionneur. Ces toiles sont en effet difficilement monnayables. Chacune représente une œuvre unique et elles ne sont pas assez passe-partout pour être vendues.
Croyants ou pas, nous ne pouvons que nous indigner de ce nouvel exemple du non-respect par quelques-uns de notre patrimoine local, par définition pourtant « bien de la collectivité », et non pas destiné à devenir la propriété d’un seul et unique collectionneur particulier, aussi riche soit-il !
Que va devenir notre patrimoine, reflet de notre histoire, de notre culture, si tout un chacun peut se l’approprier selon son bon vouloir ?
Il me revient ainsi en mémoire certain château champenois acheté et dépecé il y a quelques années. Chaque pierre, chaque partie, fut proprement numérotée, empaquetée et transportée à plusieurs milliers de kilomètres de son site naturel, aux Etats-Unis, bien loin de sa terre natale. Bien sûr cette demeure fut reconstruite dans le respect de ses origines, mais il lui manquera sans doute toujours ce que Danton disait qu’on ne pouvait emporter à la semelle de ses chaussures : sa patrie !
Messieurs les égoïstes, accapareurs du patrimoine commun, je n’aurai donc qu’un mot pour conclure cette triste affaire : rendez-nous notre Chemin de Croix !"

N'hésitez pas à réagir à ce type de comportement, que je trouve inadmisible comme vous avez pu vous en rendre compte à la lecture de cet article !
Amitiés marnaises,
Sylvain

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique