logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

jeudi, 21 décembre 2006

Le 33è RI pendant la Bataille de Reims en 1914

Voici un extrait du Journal de Marche & d'Opération du 33è Régiment d'Infanterie en septembre 1914:

"Le 6 septembre, la proclamation du général JOFFRE fut lue aux troupes. L'heure solennelle avait sonné et l'honneur militaire commandait de se faire tuer sur place plutôt que de reculer.
Le régiment ne prit pas une part très active aux premiers combats : il était réserve du corps d'armée.
Dans la matinée du 7, vers dix heures, l'artillerie ennemie se tut ; aussitôt commença la grande marche en avant. Le régiment traverse ESTERNAY au milieu de prisonniers, de blessés allemands et dans le désordre que laisse derrière elle une armée en déroute. Après ESTERNAY ce fut le village de CHAMPGUYON, abandonné depuis peu par les Allemands et dont les habitations, incendiées, achevaient de se consumer. L'ennemi avait accumulé les ruines sur notre passage, dressé des obstacles de toutes sortes, souillé les points d'eau en y jetant des cadavres ou des entrailles d'animaux.
Malgré toutes ces embûches, ce fut, pendant la période du 7 au 12, l'implacable poursuite, sans trêve, sans repos. Le 12 septembre, après cinq journées de marches victorieuses, le 33ème était sur la «MONTAGNE de REIMS».
Le général FRANCHET D'ESPEREY, dans une vibrante proclamation, confia à la 3ème brigade l'honneur de reprendre la ville de REIMS. Ses préparatifs terminés, le 33ème partit en petites colonnes. Point de direction : «Les tours de la Cathédrale».
La progression se fit sans aucune réaction de la part de l'ennemi. A la tombée de la nuit, nous nous trouvions aux portes de REIMS. De crainte de tomber dans un guet-apens, les unités de tête firent reconnaître les abords immédiats de la ville par quelques éclaireurs. Les arrière-gardes allemandes étaient à peine à la sortie Est de la ville, quand les premiers éléments du 33ème atteignaient la porte de Paris.
La nuit du 12 au 13 et la matinée du 13 furent employées à nettoyer la ville de tous les Boches, qui, pris de boisson, n'avaient pu rejoindre leurs unités, ou s'étaient laissés surprendre par l'avance rapide de nos troupes. Les Allemands avaient quitté REIMS pour occuper la ligne des forts à l'ouest et au nord-est.
Dès la soirée du 13, ils manifestaient, par la violence et l'intensité de leurs tirs d'artillerie, la ferme intention de se maintenir coûte que coûte sur ces positions.
Il fallait agir rapidement. Le 14 au matin, le régiment reçut l'ordre d'attaquer le fort de BRIMONT. Le 2ème bataillon réussit à progresser jusqu'à la ferme MODELIN, son premier objectif, où il devait s'organiser en attendant l'arrivée des deux autres bataillons. Ceux-ci, soumis pendant leur progression à un feu violent d'artillerie venant des forts de FRESNE et de VITRY, ne purent parvenir à hauteur du 2ème, dont le chef (commandant VAUTRAIN) venait d'être tué. Tous les éléments du régiment durent refluer jusqu'à BETHENY.
Dans ce village, le régiment fut soumis pendant cinq jours à un bombardement intense et ininterrompu, au cours duquel des sections entières furent ensevelies sous des pans de mur. Cependant, les unités, avec des moyens de fortune, avaient organisé la défense de BÉTHENY, pratiqué des créneaux, construit des barricades et creusé des ébauches de tranchées. Le Boche n'était pas loin, et, à la tombée de la nuit, il esquissait des attaques à la baïonnette sur la lisière nord et nord-est du village. Le 33ème résista victorieusement à toutes ces attaques. Il fut relevé, dans la nuit du 18 au 19, par le 59ème bataillon de chasseurs."

Amitiés marnaises,
Sylvain

Commentaires

bonsoir SYLVAIN
Je te prepare une note sur la championne cycliste Esly Jacobs ...
tu te souviens ...Circuit de Reims en 58 ....
je ne publie plus rien sur le blog mais je vais faire une exception pour toi qui te montre interesse par l'histoire et le patrimoine de ta région...
as tu lu "fantassins sur l'aisne" . ?? en 1940 la défense des ponts de la riviere aisne dans ta région champenoise ...un livre difficile à trouver ...

Écrit par : bernard | jeudi, 21 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique