logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

dimanche, 31 décembre 2006

Les Gendarmes à Reims

Voici quelques informations tirées du journal local "L'Union", à la suite du déménagement tant attendu de la Caserne de Gendarmerie de la Rue Robespierre à l'emplacement de l'ancienne Caserne Jeanne d'Arc:

"Les premiers gendarmes sont arrivés à Jeanne-d'Arc.
Le projet évoqué depuis près de vingt ans est enfin devenu une réalité : les gendarmes rémois vont s'installer dans leur nouvelle caserne de la Zac Jeanne-d'Arc à partir de janvier. Reste à finir les logements.
Depuis le temps que les gendarmes de Reims attendaient ce moment.
Leur départ de la vieille caserne Robespierre pour le site flambant neuf de la Zac Jeanne-d'Arc devient une réalité. Construits rue Verrier, les bâtiments administratifs ainsi que les locaux techniques sont désormais opérationnels.
La remise des clefs a eu lieu le 15 décembre et ce sont les trente gendarmes adjoints volontaires (jeunes sous contrat de cinq ans) qui, les premiers, ont occupé les lieux.
Ils n'y travaillent pas encore car ils n'ont fait qu'emménager dans leurs chambres. Cette présence permet d'assurer une surveillance de la nouvelle caserne en attendant l'arrivée de toutes les unités à partir du mois de janvier : compagnie, brigade territoriale, brigade motorisée, brigade de prévention de la délinquance juvénile, brigade et section de recherches, peloton de surveillance et d'intervention (Psig) et groupe d'intervention régional (Gir), soit environ cent vingt personnes.
Les gendarmes vont procéder eux-mêmes au déménagement, à l'exception du transfert des matériels les plus lourds confié à une société privée. Si les bureaux et garages sont opérationnels, il reste à terminer les logements des familles (cent onze appartements et sept villas pour les officiers). Les dernières livraisons sont prévues fin 2008-début 2009.
D'un coût d'environ 35 millions d'euros, la nouvelle caserne de gendarmerie s'installe sur un terrain de 62.500 m2 avec aire de jeux, aire de sports, salle de loisirs, garages particuliers.
Elle surclasse la vieille caserne Robespierre, 6.600 m2 et un siècle d'âge, dont les locaux exigus ne correspondent plus ni aux effectifs, ni aux besoins.
Construite au début du XXe siècle, la caserne louée à l'Effort rémois appartient au département. Que deviendra-t-elle après le départ des dernières familles en 2008-2009 ? « Il n'y a rien de défini. C'est encore trop tôt. Le projet est en cours de réflexion », répond l'Effort rémois.
La rumeur d'une extension de la maison d'arrêt voisine avait circulé il y a quelques années. Elle a été démentie par l'administration pénitentiaire."

"Gendarmerie Robespierre : un siècle d'existence.
Depuis sa création en 1797, la brigade de gendarmerie de Reims avait toujours occupé la même caserne, devenue « insalubre et inadaptée à l'exécution des missions » si l'on en croit des rapports administratifs rédigés au début du XXe siècle.
C'est pour cette raison que la création d'une nouvelle caserne est décidée à l'époque. La construction prise en charge par le département aboutit rapidement : le 17 mai 1903, le procès-verbal d'installation de la brigade dans ses nouveaux locaux du boulevard Robespierre, alors rue Danton, est signé.
La caserne devient réellement opérationnelle le 25 mai de la même année. Elle abrite alors vingt-huit hommes répartis en cinq brigades (trois à pied, deux à cheval).
Jusqu'à la fin des années 70, seules la compagnie, la brigade territoriale et la brigade de recherches occupent les lieux, plus précisément les appartements du rez-de-chaussée.
Toutes les autres parties du bâtiment sont réservées au logement des personnels. De nouveaux immeubles pour les familles sont construits en 1976-1978 côté rue Battesti.
Le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig) s'installe dans la caserne en 1978, la brigade motorisée la même année, la section de recherches en 1980, le groupe d'intervention régional (Gir) en 2002.
Autant dire qu'on finissait par se marcher dessus dans les étroits couloirs et bureaux du bâtiment.
L'idée de construire une nouvelle gendarmerie s'est imposée dès la fin des années 80. Le premier terrain pressenti fut l'ancienne caserne Châtellus mais son emplacement face à la maison d'arrêt, avec vue directe sur les détenus qui des fenêtres n'auraient pas manqué d'insulter leurs nouveaux voisins, a fait capoter le projet.
La gendarmerie a finalement profité de la dissolution du 1er groupement de chasseurs en 1991 pour se replier sur le site de l'ancienne caserne Jeanne-d'Arc dont elle a récupéré six des quinze hectares."

Bonne & heureuse année 2007 ;-)
Amitiés marnaises,
Sylvain

Commentaires

Mes meilleurs voeux pour 2007.
A la lecture de ta note , je me suis retrouver toute petite!

mon Oncle, qui aurait plus de 100 ans,était dans la gendarmerie et a habité dans ces locaux,j'ai souvent parcouru,la cour en jouant avec mon cousin, et pour l'anecdote, celui ci nous faisait goûter les joies du cachot, si, nous n'étions pas très sage, mon cousin y a même passé quelques nuits, il ne rigolait "le" tonton fallait marché droit.

merci de me rappeler ce souvenir... enfui.

Bonne soirée
mone

Écrit par : mone | lundi, 01 janvier 2007

que voilà encore des souvenirs en pagaille. Je suis née rue Lesage au n° 119 exactement. mes grands parents habitaient au 92 de la même rue, c'est à dire non loin de la gendarmerie. Nous passions à proximité tous les jours pour aller à l'école de la Re Emile Zola. Je suis restée dans le quartier jusqu'en 1957 l'année où mon père employé aux Verreries Charbonneaux (BSN) a été doté d'un logement de fonction et nous avons imigré là-bas au bord du canal tout au bout de la rue Albert Thomas pendant quelques années pour imigrer plus tard du côté de l'avenue d'Epernay. Ce n'était plus la gendarmerie à proximité, mais "la Cerisaie" où nous allions au bal le dimanche après midi. Depuis l'ouverture de mon blog il y a presque un an je prends tellement de coups de jeune que je ne vais pas tarder à me retrouver au berceau.
a bientôt
ANNIE

Écrit par : MAMINIE | mercredi, 03 janvier 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique